Le Clos de la Tuilerie
Astronomie

Étant nous-mêmes astronomes amateurs, nous profitons dès que nous le pouvons du ciel de Haute-Provence, qui est aujourd'hui un des plus beau d'Europe, puisque encore relativement épargné par la pollution lumineuse. Rien que dans le sud du département, on trouve l'Observatoire de Haute-Provenceouvre une nouvelle fenêtre (CNRS), l'observatoire du Mont-Chiranouvre une nouvelle fenêtre, l'observatoire de Puimichelouvre une nouvelle fenêtre (Dany Cardoen), l'observatoire de l'Alifantouvre une nouvelle fenêtre (et sa célèbre lunette du Père Josset), l'observatoire de la Montagne de Lureouvre une nouvelle fenêtre ou le centre d'astronomieouvre une nouvelle fenêtre de St-Michel l'Observatoire... OHP.gif

Grâce à sa position privilégiée, que vous soyez simple spectateur ou amateur confirmé, le Clos de la Tuilerie est donc un site d'observation idéal :

Puce.gif Situation
Situé sur le plateau de Valensole, à 539 m d'altitude, l'horizon est dégagé sur 360°. En tournant sur soi-même, on peut voir le massif de la Sainte-Baume, la Sainte-Victoire, le Luberon, la Montagne de Lure, le massif du Dévoluy, les Préalpes de Digne, le Mont Chiran, l'entrée des gorges du Verdon et le Haut-Var...Un panorama qui embrasse 5 départements !
Coordonnées : 43,80659°N - 005,91901°E.

Puce.gif Seeing, qualité du ciel
Sur le plateau de Valensole, il est courant d'obtenir une Mvlon de 7,0 et SQM 21,60 mag/arcsec² d'après Bertrand Laville (qui réalise d'extraordinaires dessins du ciel profondouvre une nouvelle fenêtre). Ce dernier a même relevé dans des conditions exceptionnelles, une Mvlon de 7,44 avec SQM 21,77 et SQM-L 21,74 mag/arcsec².
Coté lumière, il n'existe qu'un seul lampadaire dans le hameau, situé à 200m, mais un interrupteur a été installé sur celui-ci pour nous permettre d'observer et photographier un ciel bien noir (le ciel du site a été évalué à 9/10 par le gresac).

PL_animation.gif
Extrait carte de pollution lumineuse AVEXouvre une nouvelle fenêtre haute résolution (10/09/2010).

Puce.gif Climatologie
Si «la Haute-Provence est très intéressante pour tous les astronomes européens à la recherche d'un ciel nocturne souvent dégagé» (wikipediaouvre une nouvelle fenêtre), c'est parce que le climat du sud des Alpes-de-Haute-Provence est un climat méditerranéen dégradé par l'altitude et la latitude.
De fait, Valensole jouit d'un climat méditerranéen d'arrière-pays caractérisé par :
    - un air sec et très peu de brouillard (moins de 20 jours par an) ;
    - des précipitations peu fréquentes ;
    - un excellent ensoleillement en toute saison (2850h, soit 300j/an) ;
    - des hivers frais et lumineux ;
    - des étés très chauds à peine tempérés par l'altitude ;
    - des amplitudes thermiques élevées, diurnes (plus de 10°C) et annuelles (18°C).
Ces caractéristiques engendrent un air très limpide qui permet d'avoir le jour une excellente visibilité horizontale et la nuit un ciel d'une telle qualité.

Revue_GitesDeFrance.jpg La revue nationale des Gîtes de France a consacré un article de son n°91 aux possibilités du site du Clos de la Tuilerie pour pratiquer ou découvrir l'astronomie !


Puce.gif Sur place
Pour poser les montures et observer depuis le Clos de la Tuilerie, vous trouverez des zones de prairie ou de gravillons, et pas de dalles béton (qui créent d'importantes turbulences thermiques).
Nous mettons à votre disposition des prises électriques extérieures pour les alims et les transfos (pour la monture, le PC, la CCD, la résistance chauffante...), ainsi que des tables de jardin (pour poser malettes, PC, cartes, lampes, thermos...). Et si vous êtes de simples contemplateurs, vous trouverez des chaises longues pour admirer confortablement le spectacle...

Puce.gif Quelques images faites au Clos de la Tuilerie

Horsehead_LR.jpg
Nébuleuse de la tête de cheval (IC434) (grand formatouvre une nouvelle fenêtre), Newton 200/1000 sur Atlas EQ-G avec autoguidage, 81 mn, L. Fournigault.

M42_LR.jpg
Nébuleuse d'Orion (M42) (grand formatouvre une nouvelle fenêtre), Newton 200/1000 sur Atlas EQ-G avec autoguidage, 90 mn, L. Fournigault.

NGC891_LR.jpg
NGC 891 (grand formatouvre une nouvelle fenêtre), Newton 200/1000 sur Atlas EQ-G avec autoguidage, 75 mn, L. Fournigault.

NGC7331_LR.jpg
NGC 7331 et le quintet de Stephan (grand formatouvre une nouvelle fenêtre), Newton 200/1000 sur Atlas EQ-G avec autoguidage, 60 mn, L. Fournigault.

"Pub"
Parce que les ciels étoilés sont en voie de disparition en France, et parce que nous souhaitons que nos enfants et les enfants de nos enfants puissent contempler la voie lactée de leurs propres yeux, nous soutenons l'ANPCENouvre une nouvelle fenêtre (Association Nationale pour la Protection du Ciel et de l'Environnement Nocturne) qui lutte contre l'invasion des éclairages nocturnes, dont la surabondance perturbe les humains comme les animaux...
Association Nationale pour la Protection du Ciel et de l'Environnement Nocturne